Témoignages


                        Julien NOTTOT ou la trajectoire d’un jeune vers l’ITII, option Génie Industriel

 

Actuellement apprenti ingénieur, Julien NOTTOT, nous explique pourquoi il a choisi l’apprentissage et nous raconte son parcours du Pôle Formation 58-89 à l’ITII Bourgogne.

Pourquoi avoir choisi l’alternance ?

« Avant d’avoir mon bac, je n’avais pas vraiment d’idées de ce que j’allais faire : j’ai choisi une filière scientifique dans l’optique de suivre une « voie classique » une fois le diplôme en poche. Puis grâce à mon entourage, j’ai eu connaissance des formations en alternance dispensées au Pôle Formation 58-89 : très rapidement, j’ai été intéressé par les filières qui proposaient de la conception. Entrer directement en BTS Conception et Réalisation de Systèmes Automatiques (CRSA) après un BAC S n’a pas été facile parce qu’il faut rattraper toutes les bases techniques : j’aurais pu m’orienter dans des voies en continu mais je voulais le faire en alternance pour entrer directement dans une entreprise. Et puis il y a trois ans, les mentalités commençaient un peu à bouger notamment avec l’image de l’apprentissage du modèle allemand. »

Une fois l’orientation choisie, comment s’est passée votre alternance ?        

 « J’ai déposé mon cv et ma lettre de motivation le lundi dans l’entreprise VALEO à Sens, ils m’ont rappelé le mardi et je décrochais mon alternance le vendredi. J’ai intégré directement le service Technique Assemblage/Méthodes Industrialisation afin de travailler sur l’amélioration continue et l’optimisation des moyens de production. Mon projet a réellement été passionnant car je me sentais investi d’une responsabilité sur la ligne d’assemblage : j’ai présenté mon projet devant le délégué général, soutenu par mon tuteur. »

Où en êtes-vous aujourd’hui ?

Après le BTS, je me suis demandé pourquoi ne pas continuer les études. J’ai d’abord regardé pour une licence d’acheteur industriel, intéressé par le côté international.

Un de mes collègues de l’entreprise VALEO était un ancien étudiant de l’ITII Bourgogne, première formation d'ingénieur par apprentissage, nous avons longuement discuté et VALEO était prêt à me reprendre, cela m’a convaincu de poser ma candidature.

Pour moi, cette orientation a été logique et naturelle, elle me permettait aussi de rester dans la même entreprise et représente comme un défi de prouver que l’on peut commencer par la voie générale, continuer dans un BTS technique dans l’industrie et poursuivre pour devenir ingénieur.

Dernière modification le 23/03/2017